samedi 2 septembre 2017

La gamelle d'août 2017

Le mois d'août est une pause bienvenue. Ces quelques semaines de calme, sans aucune activité, et même un week-end de quatre jours en tête à tête avec le chat, me font le plus grand bien; c'est un peu comme si j'étais en vacances, même si je travaille! Et j'ai eu un peu de temps pour lire et regarder des films...

Sur petit écran

Legend of the Guardians: The Owls of Ga'Hoole [Le royaume de Ga'Hoole. La Légende des Gardiens] de Zack Snyder (2010)


J'ai revu ce dessin animé que j'adore en vacances avec une amie. Je trouve que c'est une belle histoire de fantasy animalière (les personnages sont des chouettes et des hiboux) et épique. Il faudrait juste que je le voie enfin en VO pour bénéficier des voix de quelques acteurs que j'apprécie...

Miss Pettigrew lives for a day [Miss Pettigrew] de Bharat Nalluri (2008)


Miss Pettigrew est une adorable comédie romantique racontant une journée dans la vie de Miss Pettigrew, une gouvernante maladroite qui se fait renvoyer de tous ses postes et qui cherche désespérément du travail dans le Londres de 1939. Malgré l'opposition de la responsable de l'agence qui l'emploie, elle réussit à se présenter chez Delysia Lafosse, seulement pour y découvrir que celle-ci ne cherchait pas une gouvernante mais une "social secretary"... Sans se rendre compte du quiproquo, cette jeune chanteuse jolie et pimpante qui rêve de devenir une star va l'entraîner dans une journée à nulle autre pareille, peuplée de chiffons et de dilemmes amoureux. Quel homme choisir: celui qui vous maintient, celui qui fera de vous une star ou celui qui vous offre l'amour? Miss Pettigrew l'aide comme elle peut et tente tout au long de la journée de manger un morceau, elle qui en était réduite à la soupe populaire...
Miss Pettigrew est l'une des rares comédies romantiques que j'aime d'amour. C'est une parenthèse de fraîcheur et d'authenticité qui me tire toujours quelques larmes. Je trouve les acteurs très justes (Frances McDormand en fille de pasteur pudique et "vieux jeu", adorable et drôle; Amy Adams en starlette lumineuse et fofolle; Mark Strong en patron de bar sûr de lui; et surtout, surtout l'exceptionnel Ciaràn Hinds, une figure d'élégance et de justesse, posé et authentique), la musique géniale (pour une fois que j'apprécie quelque chose de "jazzy") et le propos touchant. Et puis l'héroïne a une cinquantaine d'années (un âge qui me semble absent des films du genre) et n'est pas présentée comme une vieille fille ratée, mais comme une femme seule qui n'est pas heureuse de cela mais n'est pas à prendre en pitié pour autant et qui se consacre surtout à trouver un moyen digne de gagner sa vie, sa situation professionnelle étant plus que précaire.
Le film ne dure que 1h30 et aurait mérité 15 minutes de plus pour développer un peu certaines relations ou prolonger des échanges qui sont un chouïa forcés, mais c'est bien son seul défaut.

Breakfast at Tiffany's [Diamants sur canapé] de Blake Edwards (1961)


Forcément, après Miss Pettigrew j'ai regardé Diamants sur canapé, mon autre comédie romantique adorée (après, il ne manque que Love Actually, revu l'année dernière). Je trouve ce film génial avec son mélange unique d'histoire d'amour, de personnages plus ou moins cassés, de situations fofolles (la soirée chez Holly! 😃) et de glamour inégalable, et bien sûr Audrey Hepburn est absolument irrésistible. J'ai à peine pleuré à la fin alors que je ne l'avais pas revu depuis la mort de mon chat, je ne sais pas si c'est bon signe...

Sur grand écran

Dunkirk [Dunkerque] de Christopher Nolan (2017)
Très bon film de guerre assez particulier, avec fort peu de dialogues et un ton très stressant. La tension monte tout du long et les moments de répit sont bien rares! J'ai beaucoup aimé et c'est un excellent film, malgré quelques réserves minimes qui ne ternissent pas l'ensemble (par exemple, je n'ai pas du tout perçu la présence de 300 ou 400 000 hommes sur la plage).

The Dark Tower [La Tour sombre] de Nikolaj Arcel (2017)
 

Après avoir passé sept mois et demi à l'ombre de la Tour sombre, est enfin arrivé le moment de voir l'adaptation cinématographique avec Idris Elba et Matthew McConaughey. L'histoire n'est pas du tout la même que dans les livres mais est tout à fait cohérente et possible; j'ai été vraiment étonnée par cette alliance d'infidélité et fidélité! Globalement, j'ai beaucoup aimé, malgré une fin très légère qui relève trop du happy end (mais qui met du baume au cœur quand on a souffert avec Roland pendant 5000 pages). Les fans relèveront de nombreux clins d’œil et s'expliqueront beaucoup de choses s'ils prêtent attention à un discret objet noir qui dépasse légèrement du sac de Roland. Du baume au cœur, je vous dis. 💖 Un jour, je lui consacrerai peut-être un billet dédié... En attendant, vous pouvez lire l'avis de Vert.

War for the Planet of the Apes [La Planète des singes: Suprématie] de Matt Reeves (2017)


La grande saga des singes au cinéma continue avec un opus au ton assez désespéré et "hanté", plutôt lent pour un film du genre. Les trois quarts du film mettent vraiment l'accent sur les quatre singes en mode "expédition punitive", César voulant se venger de l'homme qui a tué sa femme et son fils. Les effets spéciaux sont époustouflants et j'ai vraiment aimé. Cependant, tout fout le camp à la fin, avec des invraisemblances de plus en plus énormes et puis plein d'explosions, hein, parce que sans explosions le public s’ennuierait.... Notons aussi que la femme (ou la guenon!) est une espèce rarissime dans cet univers.
Un jour, je consacrerai peut-être un billet dédié à ce film et au précédent car ça m'attriste beaucoup de m'être interrompue après en avoir chroniqués sept.

Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson (2017)


Un film très sympathique et haut en couleurs, avec plein d'action et d'humour, dans un univers très riche qui n'est pas tellement "expliqué" mais qu'on accepte d'emblée (et qui m'a rappelé La Guerre des étoiles avec ses villes peuplées de milliers d'espèces différentes). Le seul vrai problème, mais gravissime: la relation entre Laureline et Valérian est un tel cliché sur pattes qu'elle en est insupportable (Valérian a "peur de s'engager" et fait des blagues sur la conduite de Laureline – je vous jure – ils ont osé!). Du coup j'ai eu l'impression de voir un film pour enfants ou ados. XD
Les avis de Lhisbei et de Vert.

Atomic Blonde de David Leitch (2017)


Un film d'action efficace. Charlize Theron se bastonne à tout va dans des combats qui m'ont semblé très réalistes: comme dans Jack Reacher, ici chaque coup porte et fait mal, les combattants sont épuisés et ont besoin de reprendre leur souffle, ils saignent et on a mal pour eux quand ils se prennent des bouteilles ou des plaques de cuisson sur la tête. Il y aussi une intrigue d'espionnage dans le Berlin des derniers jours du Mur, avec twist final bien sûr, et beaucoup de chansons de l'époque (que je ne supporte qu'à petites doses). Pas mémorable, mais il fait son boulot.

What Happened to Monday? [Seven Sisters] deTommy Wirkola (2017)


Un film d'action/thriller efficace dans un décor science-fictif bien posé: la surpopulation humaine est telle que chaque famille n'a droit qu'à un seul enfant, les autres étant cryogénisés en vue de les réveiller quand il y aura assez à manger pour tout le monde. Un homme a réussi à cacher pendant trente ans ses sept filles jumelles, qui ne sortent qu'un jour par semaine chacune et se font passer pour une seule et même personne. Et puis Lundi disparaît. Mardi part au travail le lendemain comme si de rien n'était pour enquêter et disparaît à son tour. Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi et Dimanche vont devoir découvrir la vérité tout en échappant à un commando qui chercher à les éliminer...
Le film était un peu trop "transparent" et présentait quelques énormités qui l'empêchent se d'élever au-dessus de la masse de films du genre (le coup du doigt dans la salle de bain, LOL!), mais c'était bien fichu et Noomi Rapace jouait plutôt bien ces sept femmes très différentes (et toutes débrouillardes et déterminées, c'est formidable).

Du côté des séries

Quelques épisodes de la saison 6 d'Arabesque, ma série doudou que je n'ai malheureusement pas du tout le temps de regarder en temps normal.

Du côté de Scrubs, mon homme et moi avons fini la saison 8 et avons entamé la 9. Un tout petit peu déçue par le final de cette saison 8, la dernière "vraie" saison de Scrubs (la neuvième suivant les aventures d'un nouveau groupe d'internes): jusqu'au bout, l'amitié et les relations humaines en général étaient au premier plan, et il a fallu qu'ils concluent sur une note "mariage et parentalité" complètement culcul (même si bien sûr les persos méritent leur bonheur)...

Et le reste

J'ai lu les Cheval Mag d'août et de septembre. 💖


Des bécots!

14 commentaires:

  1. DUNKERQUE !!! Je l'ai trouvé excellent parce qu'on est vraiment immergé dans cette guerre. C'est le premier film de guerre que je vois où je me sens autant prise dans l'histoire et ou je stresse autant. La musique est excellente et fait le taff !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est très bien! Tu retiens ton souffle tellement c'est prenant mais c'est aussi très humain. Nolan fait vraiment des films de qualité.

      Supprimer
  2. J'avais déjà noté Miss Pettigrew quand tu m'en as parlé, j'ajoute Diamants sur canapé. C'est toujours bon d'avoir une ou deux comédies romantiques sous le coude, on sait jamais.
    J'ai vu tous les films que tu as vus XD Je me suis un peu ennuyée pendant Atomic Blond, j'ai trouvé que 7 sisters c'était une idée géniale gâchée par un scénario incohérent (comme time out) et j'ai beaucoup aimé Suprématie. De façon générale j'aime beaucoup de ce qu'ils ont fait avec cette ... préquelle, je vais dire du coup. C'est époustouflant techniquement et ils ont pas peur de construire des vrais personnages. Je kiffe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hoo Diamants sur canapé c'est aussi un film mythique, c'est vraiment *le* film d'Audrey Hepburn! :)
      Ouiii les films actuels des singes sont époustouflants, c'est bien le mot, les singes ont tellement l'air VRAIS! Et j'aime beaucoup les personnages différents (mon préféré depuis le premier reste l'orang-outan Maurice). Je n'en ai pas parlé mais j'ai aussi aimé les doutes de César, le fait qu'il ait des visions de Koba... C'est tellement dommage qu'ils finissent sur les énormités de l'évasion qu'aucun soldat ne remarque, de l'avalanche et tout...

      Supprimer
  3. Il faut que j'aille voir Atomic Blonde tant qu'il est encore au ciné. Je passe mon tour pour les comédies romantiques par contre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras Atomic Blonde! :) Pour les comédies romantiques, donne une chance à Diamants sur canapé un jour, ne serait-ce que pour savoir de quoi ça parle... :)

      Supprimer
  4. Faut que je rattrape Seven Sisters tiens...
    (Planète des singes j'ai... tous les films sauf un de retard en fait xD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit challenge de rattrapage alors? :) Attention, la qualité est inégale en fait, mais c'est très intéressant de tous les voir.

      Supprimer
  5. Bon, moi j'ai été tellement déconcertée par le film Dark Tower que j'ai été complètement incapable de dire si j'avais aimé ou pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hoooo! Qu'est-ce qui t'a plu/pas plu? Tu vas le chroniquer?

      Supprimer
    2. Non je ne crois pas le chroniquer sur le blogue...
      J'ai juste passé le long du film à comparer avec les livres, ça c'est trop différent, ah ça c'est pas mal, ah c'est dommage qu'on révèle ça tout de suite, etc, si bien que je suis jamais «entrée» dans l'histoire!
      Et finalement, il y aura d'autres films, une série télé, sais-tu?

      Supprimer
    3. Je vois! Peut-être qu'il passera mieux si tu le revois :)
      Vert m'a reparlé d'une série télé mais je ne sais pas si c'est confirmé/officiel. J'aimerais vraiment car l'univers s'y prête bien.

      Supprimer
  6. J'adore les comédies musicales, moi aussi. Ça me colle toujours de bon poil parce tout finit toujours bien (sauf dans Lalaland - quoique). J'ai revu Breakfast at Tiffany's il n'y a pas si longtemps, je crois. C'était chou. Mais définitivement, je surkiffe les comédies musicales avec Rita Hayworth <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha je parlais de comédies **romantiques** en fait, je n'en connais pas de **musicales**... Sauf La La Land et Chantons sous la pluie! :) Je n'ai jamais vu de film avec Rita Hayworth, faut-il que je rattrape ça?

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !